skip to Main Content

Comment vaincre sa timidité ?

Comment Vaincre Sa Timidité ?

Comment vaincre sa timidité ? Quels sont les moyens pour ne plus se sentir gêné ? Comment font les autres pour ne pas rougir ?

Si vous voulez avoir les réponses à ces questions, vous êtes sur le bon article.

En effet, vous allez apprendre en 4 étapes à identifier l’origine de votre timidité, à les comprendre, les combattre et enfin reprendre confiance en vous.

Je vous en prie, suivez le guide !

Comment vaincre sa timidité : en connaissant vos peurs

Pourquoi êtes-vous timide ? De quoi avez-vous peur ? Comment est-ce arrivé ?

Ne vous affolez pas, vous allez apprendre à mieux vous connaître après avoir compris d’où vient cette timidité et qui est-elle vraiment.

Pour arriver à affronter sa timidité, vous allez devoir l’étudier et l’observer sous tous ses angles, comme un ennemi avant un combat.

Voyons par où commencer :

Quelle est donc cette gêne ?

La timidité est plutôt un comportement traduit d’un ressenti face à une situation particulière.

En gros, ils existent des gens timides et d’autres pas. Oui, mais seulement il y a des gens qui seront timides face à une ou plusieurs situations particulières, tandis que d’autres le seront pour une seule raison et pas du tout sur des situations que beaucoup redouteront.

Vous me suivez ?

Je vous donne un exemple :

Une personne confiante en elle, qui a l’habitude de parler en public mais qui se retrouve gêné et donc timide face à quelqu’un qui lui plaît.

Maintenant, c’est à vous de savoir dans quel(s) moment(s) vous vous sentez timide. Dès lors que vous aurez fait l’identification des moments où vous n’êtes pas à l’aise, vous allez pouvoir passer à l’étape suivante.

Trouver l’origine de sa timidité

Maintenant, demandez-vous pourquoi vous êtes timide dans tel ou tel moment particulier.

Il est possible que vous soyez rougissant depuis tout petit, pourtant il y a bien quelque chose en vous qui vous rend ainsi.

Soit vous n’avez pas confiance en vous ou alors c’est que vous êtes quelqu’un de réservé et qui préfère passer inaperçu.

Quoiqu’il en soit, il faut que vous sachiez comment votre timidité se déclenche t’elle et pourquoi.

Une fois fait, nous allons pouvoir commencer les exercices pour vaincre sa timidité.

Donnez-moi d’importance à vos peurs

Je vous présente l’étape suivante qui est d’affaiblir vos appréhensions.

La plupart des gens timides ont tendance à redouter les situations qui les mettent mal à l’aise. Certains se sentent tout petit face à la situation et d’autres cherchent carrément à fuir ces instants de gêne.

Pour l’instant, nous allons y aller pas à pas avant de combattre et vaincre votre timidité, plutôt que de se jeter directement dans le bain.

Voyons donc comment « ridiculiser » ses peurs :

Comment vaincre sa timidité : quelque chose de bénin

Mesdames, messieurs, la timidité n’est vraiment pas si grave que ça.

« Pourtant Hugo, le fait d’être timide au quotidien me fait rougir, bégayer et je perds mes moyens »

C’est tout à fait normal de ressentir quelques symptômes physiques quand vous êtes sous le coup du stress. Dès lors que vous êtes gêné, vous vous retrouvez dans un état d’anxiété et vous avez l’impression que vous ne contrôlez plus votre corps.

Figurez-vous que la plupart des gens se retrouvent dans la même situation. Même les plus grands comédiens ont du trac lorsqu’ils montent sur scène pour faire le pitre devant des centaines de personnes.

Relativiser sa timidité

Les comédiens ont du trac, les chanteurs et musiciens aussi, votre voisin de palier rougit quand il parle…

Tout le monde peut se retrouver dans une situation gênante. Même votre coach en séduction !

Je tiens à vous dire que je ne faisais pas le fier les premières fois où je devais aborder une femme pour tenter de la séduire. Cependant, j’ai appris à maîtriser mes émotions et à les contrôler. Comment ai-je fais ?

En relativisant. Pour y arriver voici le genre de phrases que je me disais :

  • « Dans tous les cas, j’ai envie de séduire cette personne, alors je le ferai coûte que coûte ».
  • En venant de trébucher devant tout le monde, à la rentrée scolaire de mon année de seconde : « Dans tous les cas, c’est fait alors autant rire de ma situation ». Je me suis relevé, j’ai rigolé et plus personne s’en ai rappelé.
  • J’ai fais un concert où je chantais et jouais de la guitare et je me suis dis : « Les gens ont envie de m’entendre et moi je veux me faire plaisir ». Au bout de quelques secondes, ma timidité s’est envolée.

A l’avenir, dites-vous qu’il y a plus grave comme situation où vous pourriez vous retrouver. Si vous avez peur d’aller parler à un homme, par exemple, repensez à mes anecdotes.

Faites preuve de rationalité

En se disant que, dans tous les cas, vous avez envie de vaincre votre timidité, soyez rationnel(le).

Vous pouvez penser que vous allez être ridicule. Alors dès que c’est à vous de parler, vous paraissez timide.

Seulement, voilà, dites-vous bien une chose : Qu’est-ce qui peut vous arriver si vous êtes ridicule ?

Finalement, pas grand chose.

Alors déjà, pour bien commencer, mettons les choses au clair :

  1. Vous avez peu de chance d’être ridicule, et au pire si vous faites rire les gens pour une maladresse quelconque, les personnes riront plutôt de la maladresse quelconque mais pas de vous personnellement.
  2. N’ayez pas peur non plus du jugement. Vous seul êtes conscient de la peur que vous osez affronter et cette preuve de courage, quelques personnes le remarqueront. Même si on ne le vous dit pas, c’est ce que la plupart des gens retiendront : votre courage.

Essayez de voir le bon côté des choses en affrontant votre timidité. D’ailleurs, nous allons en parler, tout de suite, dans la prochaine étape.

Prenez de front votre timidité

Avec tout ce que nous avons vu précédemment, vous êtes mieux préparé pour combattre vos démons.

Dans cette partie, vous allez devoir mettre en applications des exercices que je vais vous proposer pour vaincre votre timidité.

On commence immédiatement des mises en situation réelles. Rassurez-vous, tout va bien se passer et rappelez-vous qu’il ne vous arrivera rien de pire qu’une simple gêne.

Le dialogue

Pour celles ou ceux qui souhaitent pouvoir parler à des inconnus dans le but de les séduire, je vous invite à faire le premier pas en vous dirigeant vers la ou les personnes qui vous intéressent.

Même si le malaise est présent, je veux que vous vous forciez à aller parler à ces personnes. Il va falloir répéter l’action des dizaines voir des centaines de fois s’il le faut, et à force, vous commencerez par avoir l’habitude et le faire tout naturellement, sans gêne.

Vu que je suis là pour vous rendre service, je vais vous donner quelques tuyaux pour dissimuler votre timidité :

Regardez les gens dans les yeux

Peu importe si vous cherchez à séduire ou bien que vous cherchez à vaincre vos appréhensions en toutes circonstances.

Quand vous parlez à quelqu’un, il faut toujours que vous le regardiez dans les yeux et éviter de fuir le regard ou de baisser la tête. La meilleure façon d’y arriver est de fixer un point qui se situe juste au dessus de l’arrête du nez et juste en dessous des sourcils. Pile entre les deux yeux.

Entraînez-vous à cela et une fois un peu plus à l’aise, vous pourrez regardez dans les yeux (ce qui vous aidera pour détecter les émotions de votre interlocuteur).

Travaillez votre posture

Gardez la tête haute, le dos droit et les épaules basses.

Ce sont des basiques pour montrer que vous avez confiance en vous.

L’image qu’ont les gens de vous, changera rien qu’en modifiant votre posture. De plus, une posture droite vous permettra de mieux respirer, de mieux réfléchir et donc de vous sentir plus à l’aise.

Maîtrisez vos gestes…

Pour continuer dans votre lancée, apprenez à faire attention à vos gestes.

Evitez de gigoter dans tous les sens, de tripoter vos mains ou doigts en permanence,etc de montrer des signes de nervosité.

Vous verrez qu’en maîtrisant vos tics nerveux, vous vous sentirez plus détendu automatiquement.

…et votre voix

En cumulant ce que je viens de vous dire, faites aussi attention à votre façon de parler.

Tous ces signes sont inconscients, certes, mais en prenant connaissance de ces derniers, vous arriverez à garder votre calme et laisser s’envoler votre timidité.

Gardez un œil ouvert sur le ton de voix que vous utilisez dans une situation gênante. Mais aussi : votre débit de paroles.

Le fait de parler à toute vitesse est un signe que vous êtes en état de stress et vous allez empirer votre état si vous ne calmer pas le rythme.

Pensez à tout ça pour la prochaine fois, vous verrez que les choses s’amélioreront.

Prise de parole en public

Le fait de parler à plusieurs personnes, est la chose la plus difficile à faire lorsque l’on se sait timide.

Mais une fois qu’on y arrive et en le faisant régulièrement, on se sentira plus à l’aise et confiant par la suite. Encore faut-il s’entraîner au préalable…

Mettez-vous au théâtre

Le théâtre est une excellente solution afin de vous exercer à combattre votre timidité.

En ayant des rôles, parfois ridicule, à jouer devant des inconnus, vous n’aurez plus peur de parler à une simple personne après ceci.

Vous allez voir que vous allez mieux relativiser des situations qui vous paraissent stressantes d’habitude et vous rirez en repensant aux rôles que vous avez dû jouer au théâtre.

Osez vous affirmer

Que ce soit : dans le travail, à une réunion, devant plusieurs personnes pour un événement particulier où vous devez faire un discours,etc

Il va falloir ne plus avoir peur de ce que vous voulez dire et donc d’exposer votre point de vue.

Si vous n’êtes pas d’accord sur un sujet en particulier, il est important de savoir dire non et cela, même si vous êtes solitaire.

Ne vous inquiétez pas, on ne va pas vous lyncher si vous êtes la seule personne à ne pas être d’accord. Tant pis pour celles ou ceux qui préfèrent rester un mouton parmi les autres, vous méritez de vous faire entendre et d’être respecté. Et c’est en s’affirmant que le respect commence.

Soyez vous-même et sans aucune honte

Voici la quatrième et ultime étape de cet article : comment vaincre sa timidité ?

Comme je vous disais, vous n’avez pas à être mal à l’aise d’être vous-même.

Chacun est comme il est, et si peu de gens assument 100% de leur personnalité, c’est qu’ils ont peur du regard des autres. C’est donc une part de timidité qu’ils ont en eux.

Apprenez à vous assumer pleinement et même avec votre de timidité. Oui vous avez du trac par moment, mais c’est comme ça et acceptez-le. Vous serez plus fort avec cette prise de conscience et en vous assumant tel que vous êtes. C’est pourquoi :

Prenez confiance en vous

Vous y êtes presque, je le sens.

Je le sens et je le sais que vous allez y arriver à gagner un peu d’assurance. Il est évident qu’en appliquant les conseils donnés dans cet article, vous vous sentirez plus à l’aise dans vos pompes prochainement.

Et puis, affronter sa timidité c’est déjà avoir réussi.

Vous êtes une personne comme tout le monde

Vous mangez, buvez, avez besoin de dormir, vous rêvez et avez des qualités et des défauts.

Si cela peut vous aider : Imaginez votre patron ou une personne une vous savez très confiante en elle dans une posture gênante, (aux toilettes, par exemple) vous paraît-elle toujours aussi impressionnante ?

Je suis sûr qu’elle serait plus timide que vous dans cette posture :p

Vous voyez bien qu’en réfléchissant un peu, n’importe qui peut se sentir timide et gêné à un moment donné.

En sachant cela, le fait d’assumer complètement de ressentir de la timidité va vous aider à les affronter et à force c’est vous qui prendrez le dessus pour d’autres situations où vous serez timide en temps normal.

On reste toujours un peu de la relativité, mais cette fois-ci on va vraiment de l’avant pour vaincre votre timidité.

Prenez conscience de vos qualités et compétences

Pensez plutôt à cela au lieu de ne voir que le côté négatif chez vous :

  • Vous connaissez plusieurs langues. Un atout considérable pour communiquer.
  • Il se peut que vous êtes un cordon bleu. Vous êtes expert en cuisine ? Tout le monde se ruera sur vos plats.
  • Artiste, peut-être ? Qu’attendez-vous pour en profiter ceux qui aiment l’art ?

Et encore d’autres compétences qui n’appartiennent qu’à vous. Allez, cherchez bien, je suis certain que vous avez du talent. En tout cas, vous savez forcément faire des choses en particulier.

Soyez fier de vous. Même si vous me dites :

« Oh c’est rien, Hugo, de savoir faire du tennis comme je fais »

Je vous donne cet exemple mais ça pourrait très bien en être un autre. C’est peut-être rien pour vous parce que vous savez faire, mais ce n’est pas tout le monde qui a votre niveau. Vous voyez ?

Ne tomber non plus dans un excès de confiance et dans l’arrogance. Je vous recommande vivement, de savoir aussi rester humble. Les gens méprisants ne valent rien en réalité.

Conclusion

C’est la fin de cet article.

J’espère vous avoir aidé et que vous réussirez à vaincre votre timidité dans les jours à venir.

N’oubliez pas que cela peut prendre du temps, mais qu’en vous entraînant régulièrement à vous retrouver dans les situations qui vous intimident, vous arriverez à être de plus en plus à l’aise.

Si jamais vous avez des questions ou des avis, postez-les dans les commentaires, en bas de l’article.

Au plaisir et à bientôt sur Sedugame, Hugo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher